Assurance animaux de compagnie

  Animaux Assurance | Assurance décès

Assurance décès Assurance décès

Si les interventions médicales et les prescriptions ont un coût, sachez que le décès de votre animal engendre aussi des frais.

L’assurance décès animal s’adresse notamment à ceux qui peuvent évaluer le « prix » de leur animal. Il peut s’agir par exemple d’un éleveur, de troupeau ou d’animaux à pedigree, possédant une grosse valeur pécuniaire. Cette assurance peut aussi s’appliquer aux chiens de chasse, à ceux qui concourent, et qui sont côtés.

Mais l’assurance décès animal peut aussi prendre en charge les frais de votre chien ou de votre chat, quelles que soient ses références. Ce contrat permet en fait de faire face à tous les frais et dépenses inhérentes à la disparition de l’animal : incinération, inhumation, urne, concession. En effet, tout le monde ne possède pas un jardin où enterré son pauvre compagnon.

L’assurance décès animal peut concerner chat, chien, cheval, oiseau, lapins, rongeurs, âne, vaches, etc. Dans le cadre de troupeau, les polices d’assurance basiques sont complétées par des avenants et des polices spéciales qui prennent en compte les spécificités des éleveurs, la valeur attribuée à leurs bêtes, le manque à gagner qu’il résulte de leur perte.

Pour faire valoir la garantie décès animal, il est indispensable d’avoir un certificat de la part d’un vétérinaire. Si l’animal est fiché il faut également prévenir le fichier central d’immatriculation afin de le signaler décédé aux autorités. Une mesure sans conséquence, mais qui permet de tenir à jour ce fichier pour éviter les confusions.

Une assurance décès animal coûte en moyenne 2 à 25 euros par mois selon la formule. La prime reversée à son propriétaire peut osciller entre 150 à 1 500 euros. Attention toutefois au délai de carence qui entre en compte lorsqu’un animal meurt, il peut être d’un mois après un accident et de deux pour une maladie.

Attention aux exclusions en cas de décès de l’animal. S’il a été euthanasié sans raison, s’il est mort dans le cadre d’un combat, s’il était maltraité, malnutri, battu, si ses vaccins n’étaient pas à jour, l’assurance ne prendrait pas en compte le décès pour envisager quelque remboursement que ce soit, malgré la souscription à cette police.

L’assurance décès peut être incluse dans une formule tout risque santé pour l’animal. Mais elle fait le plus souvent l’objet de contrat ou d’alinéas spécifiques, rajoutés à une police basique. Car si tout le monde souhaite soigner son animal, chacun est libre de se débarrasser de sa dépouille comme il en convient, avec le plus grand respect possible bien sûr.

Des questions douloureuses qui doivent être abordées lors de la souscription auprès de la compagnie, afin d’évaluer au mieux vos besoins et souhaits quant à votre animal.

Pour en savoir plus sur l’assurance décès animal : https://www.assurland.com/assurance-blog/assurance-chiens-chats-actualite/ce-qu-il-faut-savoir-sur-l-assurance-deces-pour-chien_116083.html

Demandez un devis en ligne
 
Offre speciale

  Animaux Assurance | Assurance décès
Copyright Animaux Assurance / Reproduction interdite sous peine de poursuites judiciaires.
En partenariat avec Assurances Québec / Assurance / Animaux d'afrique / Comparaison assurance / Argent


Animaux-Asurance.com peut inclure des liens vers des sites externes. Ces liens vous sont fournis pour vous aider à trouver rapidement et facilement des informations supplémentaires. Lorsque vous cliquez sur un lien, vous pouvez quitter notre site et être redirigé vers le site d'un tiers externe (« site web lié »). Animaux-Assurance.com n'a aucune influence sur le contenu du site web lié et n'est pas responsable des informations fournies sur le site web lié. Nous déclinons toute responsabilité vis-à-vis du contenu et de l'utilisation de ces sites liés.